Un vent de fraîcheur a soufflé sur Montréal, le 3 novembre dernier, et ce n’est pas celui de l’automne! La première édition de la Cosmopolitan Fashion Week (CFW), cette fois concentrée en une seule soirée mêlant réseautage et spectacle de mode, n’a laissé personne sur sa faim.

Inspiré des différentes ethnies faisant de Montréal la ville inclusive qu’elle est, l’événement se tenant dans l’édifice Wilder, dans le Quartier des spectacles, a été pensé par Yves de Lima. L’homme d’affaires, fondateur de Lima Communications, une boîte spécialisée dans l’événementiel, s’est donné l’objectif, avec la CFW, d’offrir une plateforme aux acteurs de la mode d’ici issus de toutes les origines : « Je ne veux pas faire compétition à la Semaine de mode de Montréal, mais simplement donner la chance aux créateurs de toutes les nationalités de se faire connaître et de s’exprimer comme ils le veulent.  La CFW, c’est le reflet de Montréal et de sa diversité. »

Yves De Lima, avec son parcours entrepreneurial et ses talents de metteur en scène, nous a en effet concocté une soirée richement cosmopolite. « Moi, je ne suis pas un spécialiste de la mode. J’ai plutôt œuvré dans le nightlife, en gastronomie et dans le monde de la musique. Je me considère comme un boulevardier alors que je prends plaisir à fréquenter les boulevards des grandes villes du monde à la recherche d’inspiration », explique-t-il.

Réunir entre autres les Antilles, l’Europe et l’Afrique dans un seul événement gravitant autour de la mode, c’est finalement l’aboutissement de ses balades à l’international.

La (trop brève) soirée du 3 novembre dernier nous a offert un bel avant-goût de ce que sera bientôt un festival de mode réparti sur plusieurs jours.

Coup de cœur pour Amr El Banna

Venu d’Égypte, Amr El Banna a présenté, pour clore la soirée en beauté et en glamour, des éléments de sa collection nommée Féminine.

 D’inspiration orientale des années 30, chacune des robes semblait embrasser les courbes de la femme, valoriser sa stature et sa grâce. C’était le cas particulièrement pour la Cleopatra Dress, confectionnée à la main et complétée par une perruque incrustée de cristaux venant affirmer le caractère royal de l’ensemble.

Nous vous invitons à jeter un coup d’œil à notre galerie de photos afin de découvrir les différents designers qui ont présenté leur collection.

Crédit Photo : Tania L.