Du 5 au 14 avril, la 35e édition du Festival Vues d’Afrique prendra d’assaut la Cinémathèque québécoise, à Montréal . Les cinéphiles trouveront leur compte à coup sûr parmi les 132 films sélectionnés (des fictions ou des documentaires regroupés sous les thèmes Regards d’ici ou encore Regards sur la relève).

Le coup d’envoi du festival, le 5 avril prochain, se fera au cinéma Impérial avec le long métrage La miséricorde de la jungle , de Joël Karekezi qui y sera présent . Un film paru en 2018 qui a remporté l’Étalon d’or de Yennenga au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou  (Fespaco). Cette soirée d’ouverture réunira des personnalités de l’industrie du cinéma, des arts et de la culture ainsi que des dignitaires, partenaires et commanditaires tel les marraine et parrain du festival Marie-José Lord et Jean Roke Patoudem, Diarah et Reinaldo Spech critique de cénima et bien d’autres.

J’ai pu m’entretenir avec Géraldine Le Chêne , directrice du Festival Vues d’Afrique. Je vous invite à écouter l’entrevue ici. Elle nous parle des hauts et des bas depuis la création du festival.

Achat de billet pour la soirée d’ouverture :

https://www.eventbrite.ca/e/billets-soiree-douverture-la-misericorde-de-la-jungle-vues-dafrique-58680238172?aff=ebdshpsearchautocomplete