Homme au grand cœur et aux multiples facettes, Felipe del Pozo célébrera le 21 février prochain son 50e anniversaire en grande pompe et profitera de l’occasion pour amasser des fonds pour Amnistie internationale. 

 

Celui qui organise des événements depuis longtemps en tant que relationniste de presse promet de mettre le paquet pour souligner son demi-siècle, mais surtout pour soutenir, par la même occasion, une cause qui le touche particulièrement. « J’aurai vraiment l’esprit à la fête durant cette soirée, alors que je serai entouré de ma famille, d’amis et de collaborateurs fidèles. Je tenais à donner un sens à l’événement : naturellement, j’ai pensé à soutenir les droits de l’homme et Amnistie internationale en versant une partie des profits à l’organisme. Mes 50 ans s’amorceront donc sous le signe de la solidarité et de l’entraide », explique-t-il avec candeur.

Bien connu du gratin artistique et du nightlife montréalais, Felipe del Pozo réserve un lot de surprises à ses invités : nul doute que diverses prestations ponctueront la fête, qui prendra place au Rosewood Montréal Pub & Restaurant, situé dans le Vieux-Montréal. Des prestations d’Annie Dufresne, Jonas Tomalty, Eve Salvail et plus encore!

50 ans… et 30 ans de carrière

Alors qu’il soufflera ses 50 bougies, Felipe del Pozo soulignera en même temps ses 30 ans de carrière, qui ont commencé aux magazines 7 Jours et Le Lundi. À l’époque jeune journaliste, il est par la suite devenu rédacteur en chef du magazine Summum, après avoir été recherchiste pour la populaire émission Le Point J, animée par Julie Snyder, dans les années 90.

Aujourd’hui relationniste de presse aguerri, le touche-à-tout se souvient que, enfant, il se voyait déjà travailler au sein de la colonie artistique. « Mon père m’amenait voir des films des Beatles au cinéma, et je me voyais déjà grandir entouré de musiciens. J’ai toujours eu un grand respect pour leur art. Ma vie est un peu comme la série Californication ou comme le film Get Him to the Greek », illustre-t-il.

Pour lui, les célébrations de son anniversaire seront synonymes de retrouvailles :« Je voulais que ma fête se transforme en grand rassemblement. Et non, je n’ai pas l’intention de prendre ma retraite avant plusieurs années! »

Une lettre à sa fille touchante      

Bien qu’il a connu une carrière trépidante pimentée de soirées grandioses et délurées, le charismatique relationniste considère que son plus grand accomplissement demeure, et de loin, sa fille, Alexina. Il lui a d’ailleurs dédié un texte émouvant sur sa page Facebook, où il a pris le temps de lui expliquer sa raison d’être, sa vision de la vie et l’importance qu’elle occupe dans celle-ci.

En voici un extrait :

Tu veux connaître tout sur moi. Depuis que tu es née, Alexina, tu m’en as posé, des questions, et il y a une qui revient souvent : « Papa, c’est quoi, ton travail!? » Et j’avoue qu’avec celle-là tu me mets KO.  Je ne sais pas trop comment te répondre. Je vais essayer de te raconter ici, une partie de mes 30 dernières années. »

 

Participez à la collecte de fonds de Felipe!

L’équipe de Tanlou & Co. et Felipe del Pozo et vous invitent à participer à sa collecte de fonds pour Amnistie internationale en visitant le :

https://www.facebook.com/events/758978857792010/

De plus, le Rosewood remettra 5% des recettes du bar de la soirée à Amnistie.

Merci à tous!

 

crédit photos : Cesar Ochea